La découverte et la reconnaissance du handicap

Quelles difficultés avez-vous rencontrées pour faire bénéficier un proche d’une protection juridique (tutelle, curatelle ou mandature) ?

Faites-nous part des freins et difficultés que vous avez rencontrés pour :

  • trouver des informations fiables ?
  • trouver le bon interlocuteur ?
  • effectuer vos démarches administratives ?
  • bénéficier de vos droits ?
  • changer de situation ?
  • engager un recours si vous n’aviez pas pu bénéficier de vos droits ?
  • tous autres éléments du parcours administratif (vos remarques et suggestions sont les bienvenues)

  • PAS CONCERNE

    Pilou Ruel - 20 Février 2018 - 20h54

    pas concerné jusqu'à présent.

  • Notaire obligatoire

    audreyalazard - 20 Février 2018 - 20h24

    Obligé de passer par un notaire pour faire prendre acte de nos volontés si jamais mon mari et moi mourrions pour que notre fils de 5 ans en situation de handicap soit pris en charge’ par des proches.
    Aucune aide aucune information.... devons rechercher les infos par nous mêmes !

  • pas concerné

    Denise Lamalice - 20 Février 2018 - 19h34

    pas concerné

  • Pas adulte

    Anne Gallois - 20 Février 2018 - 18h26

    Pas adulte

  • La tutelle

    Dubouilh - 20 Février 2018 - 18h09

    Pour le moment je rempli le dossier mais j'ai pris rdv avec quelqu'un pour plus de renseignements avant de prendre une décision

  • Protection juridique

    Annick Vallet - 20 Février 2018 - 15h55

    - Pas de difficultés notoires lors de la première demande, par contre la date de renouvellement ne m'ayant pas été rappelé j'ai failli manquer la date de renouvellement de la mesure. C'est un courrier de la CAF qui m'a alerté en me rappelant de lui communiqué le jugement suivant.

    - Le prix de la consultation du psychologue obligatoire (non remboursé par la SS) est trop élevé, cette consultation me parait inutile lors d'un renouvellement lorsque le jeune adulte est IMC depuis sa naissance.

  • Renouvellement du statut de TH et de la carte de priorité

    Bobtail - 20 Février 2018 - 14h23

    Délais anormalement longs, nécessitant l’envoi de documents papier alors que nous sommes dans l’ère du numérique. Aucune information quand les statuts et les cartes arrivent à échéance . Il n’y a aucun service, aucune chaleur humaine. Nous ne sommes qu’un numéro et encore.

  • il a fallu que je menace l'ULISS de poursuite en justice pour qu'ils acceptent de garder mon fils

    Moka - 20 Février 2018 - 14h09

    Alors que notre fils avait été scolarisé sans problème en milieu ordinaire jusqu'à son second CP (il était même allé en calsse verte avec les autres élèves une semaine) nous sommes tombés des nus lorsqu'il est finalement allé en ULISS car il ne pouvait suivre les appreentissage. L'enseignante spécialisée connaissait l'autisme, les multidys et la trisomie mais elle n'avait jamais eu à travailler avec un X Fragile.... Nous essayons de l'aider au mieux en communquant des informations sur la pathologie et sur le suivi médical de ntore enfants mais elle disait à la directrice "je n'ai pas fait 5 ans d'étude pour suivre les conseils de parents!". Nous avons dû faire 5 ESS la première année de son inclusion et il n'avait le droit d'être scolarisé qu'à 50% du temps avec interdiction d'aller à la cantine à midi!!!! J'ai fini par les menacer de la loi de 2005 pour qu'ils finissent par faire les efforts nécessaires à son intégration et il est finalement resté 4 ans dans cette classe!!!! Lorsqu'il en est parti pour aller en IME tous le monde s'accordait sur le fait qu'il avait fait de gros progrès et que la structure était vraiment adaptée à ses besoin!!!!! Je donne ce témoignage parce que je pense qu'il n'est ABSOLUMENT pas normal d'avoir à se battre pour que les droits légitimes de son enfant soit respectés!!!

  • Mon filsgere

    Marie-francoise Carpentier - 20 Février 2018 - 13h36

    Il est tres bon gestionnaire en tout.

  • La découverte et la reconnaissance du handicap

    oltang - 20 Février 2018 - 11h20

    pas concerné

Retour en haut