La vie citoyenne

Avez-vous eu des difficultés pour accéder aux services publics (physiquement ou via internet) ?

Faites-nous part des freins et difficultés que vous avez rencontrés pour :

  • trouver des informations fiables ?
  • trouver le bon interlocuteur ?
  • effectuer vos démarches administratives ?
  • bénéficier de vos droits ?
  • changer de situation ?
  • engager un recours si vous n’aviez pas pu bénéficier de vos droits ?
  • tous autres éléments du parcours administratif (vos remarques et suggestions sont les bienvenues)

  • Démarches administratives

    Gaspard1957 - 20 Février 2018 - 14h48

    C'est très lourd, c'est très long, cela finit par être inquisitorial, après cinquante années de handicap "stabilisé et définitivement définitif... il faut toujours certificat médical sur certificat médical pour souvent se trouver devant une commission où seules deux personnes savent de quoi il s'agit...

  • accessibilité service public

    pascal - 19 Février 2018 - 18h12

    Tous les handicaps, loin de là, n'ont pas pour conséquence de se retrouver en fauteuil! c'est pourtant l'image qui est donnée du handicap!
    Vouloir tout numériser a souvent pour conséquence directe d'augmenter certains handicaps, je pense aux mal voyants par exemple.
    Non, la première accessibilité est la rencontre avec des personnes "physiques".
    La première chose contre laquelle il faut lutter c'est l'isolement et l'informatique à outrance va renforcer cet isolement.

  • RGAA

    Thierry Jammes - 19 Février 2018 - 16h05

    Oui le RGAA est loi d'être respecté par l'administration.

  • Rendez vous en ligne

    ANNE GF - 19 Février 2018 - 13h44

    A quand des rendez-vous en ligne pour limiter les déplacements des personnes porteuses de handicap voire même un second déplacement, des sites accessibles à tous (LSF, agrandissement des caractères...)

    Mon distributeur automatique de la banque postale de ma ville n'est pas équipée d'un écouteur donc impossible pour moi de lire les instructions étant déficiente visuelle et il n'est pas à la hauteur des personnes en fauteuil... Suite à un mail il m'ont répondu que le facteur pouvait me ramener de l'argent mais elle est où mon autonomie!!!

    Je prend souvent le train pour me déplacer, la SNCF avec la mairie ont réaménagé la gare avec un ascenseur! J'étais super contente. Mais j'ai déchanté très vite car cela fait 9 mois que l'on attend que l’ascenseur soit mis en fonction pour un problème de..........cablage. En attendant on m'a trouvé 2 solutions soit monter une 30 aine de marche et les redescendre soit demander au contrôleur qui a 3 min d'arrêt de venir me chercher de l'autre côté de la voie et m'amener dans le train tout cela en 3 minutes!!!!

  • IMPOTS aucun crédit d'impot !

    ANSHA - 19 Février 2018 - 12h30

    Je paye en tout cumulé 300 euros d'impots par mois (ménagère, habitation, revenus) comme si j'étais valide. Comme si je n'avais pas déjà claqué 20 000 euros sur 20 ans pour pallier TOUT ce que l'ETAT n'a pas pris en charge pour mon handicap. Ma mutuelle veut bien me donner 66 euros par mois mais ça ne paiera jamais les 600 euros de logement/an pour ma cure thermale (seul vrai traitement) ou les 200 euros de voyage pour y aller. Aucune autre mutuelle envisageable dans ce domaine d'ailleurs.
    Quand j'écris aux impots qu'il y a bien quelque chose pour limiter mes retenues fiscales, silence radio. Des valides touchent l'allocation logement que moi handicapée je leur paye !!! C'est aberrant. EUx ils partent en vacances. Moi, je pars avec ma mère qui me paye mes vacances.
    Imposer plus les retraités c'est aussi toucher les handicapés qui sont soutenus par leurs
    parents ! Sans ma mère, financièrement, malgré mon poste de fonctionnaire, je serais sdf depuis longtemps ! *
    J'ai besoin d'une femme de ménage, mais je dois la financer à 50% !! Du coup, j'ai pas d'eau chaude, parce que la plomberie peut attendre mais pas l'hygiène.

  • l'accessibilité en terme de communication n'est plus facilitée

    Melodie - 19 Février 2018 - 10h44

    Bonjour

    Je suis assistante sociale auprès de travailleurs handicapés en ESAT. Ces travailleurs sont autonomes, ils disposent de leur propre logement hors de notre structure. Cependant, ils ne sont pas suffisamment autonomes pour utiliser internet chez eux, convenablement. Or, des services comme ceux de la CAF ou de la CPAM ne sont quasiment plus accessibles que par internet. La CAF nous a répondu que créer un mail via laposte.net se faisait en 5 mn, mais si les travailleurs n'ont pas internet chez eux ? Tous ne sont pas sous mesure de protection et n'ont pas vocation à l'être. Les travailleurs sociaux qui les accompagnent dans leur quotidien professionnel, dont je fais partie, n'ont pas vocation à gérer leur compte internet.
    Personnellement, et je ne suis pas la seule à le penser, la déshumanisation dans les échanges est très questionnante.

    Valou69

    Très bonne vision de l'évolution des services publics. Il y a bien un côté pratique mais nous avons à créer des comptes pour tout. Même si mon handicap n'impacte pas ma mémoire, c'est quand même à devenir dingue !!! Plus de dialogue, tout à distance. Et si ce n'est pas par internet, on doit appeler un numéro avec une boite vocale à la c... Comment fait-on avec un handicap auditif ?
    En quoi le service public reste un service public en ne permettant plus d'avoir le choix vis-à-vis du numérique ? Quid des personnes âgées qui n'ont pas toute accès à internet ou bien se font avoir car elles ne sont pas suffisamment vigilantes ? Quid des foyers qui ne peuvent se payer un ordi ET un accès internet ?

    • Pas d'accord 0 Pas d'accord

  • Aidants indispensables pour les démarches adminsitratives

    davina - 18 Février 2018 - 17h11

    Je suis malvoyante et l'ensemble des documents Cerfa sont imprimés trop petits pour que je puisse les compléter seule.
    L'égalité n'est pas respectée pour nous.

  • La MDPH pourrait faire un effort

    Laeti91 - 18 Février 2018 - 16h43

    La MDPH pourrait faire un effort et developper un site web et une ligne téléphonique d'information générales. La MDPH est trop opaque, c'est inadmissible !

  • Les conséquences d'une rationalisation de moyens des services publics pour l'accès à leur service..

    Géoarchéo - 18 Février 2018 - 14h57

    Depuis quelques années la fermeture des antennes locales des impôts ou des restrictions et des conditions d'accueil à la CPAM, voire tout simplement contacter sa banque me complique sérieusement mes démarches auprès des services publics (et privés d'ailleurs). Afin de pallier ces fermetures, bon nombres d'administrations et d'établissements privés d'ailleurs ont développé des portails internet et téléphoniques afin de gérer leurs contacts usagers/clientèles. Je suis une personne avec autisme sans déficience intellectuelle (Asperger). Établir des interactions sociales avec des personnes physiques m'est déjà très difficile. C'est l'une des spécificités d'une personne atteinte de Troubles du Spectre Spécifique (TSA). Mais alors au téléphone, c'est quasi impossible, tant interpréter la parole et ses sous-entendus me pose des difficultés. Quand il ne s'agit pas de choisir des options en appuyant sur des touches; je ne sais jamais à quelle catégorie se rapporte mon problème. N’atteignant que rarement le bon service en fin de compte, j'ai renoncé au téléphone.
    Reste les plates-formes internet. La communication écrite est généralement privilégiée par les personnes avec autisme. Mais là aussi, il faut souvent choisir des options édictées dans un langage difficilement compréhensible pour moi, avant éventuellement de rentrer en contact avec la bonne personne avec laquelle vous pourrez résoudre votre problème. La grosse difficulté est de se repérer dans ce labyrinthe d'options. Ne pourrait-on pas mettre en place un dispositif simple pour la personne porteuse de handicap d'entrer en contact avec un interlocuteur qui pourrait orienter directement sur le bon service , à l'image des bons vieux standards d'autrefois mais sous forme de mise en relation via les plates-formes internet? Il conviendrait toutefois de trouver des solutions techniques pour que ce service ne soit accessible qu'aux seules personnes porteuses de handicap. Et pourquoi pas une authentification numérique basée sur les notifications du handicap par la MDPH?

  • LOGO DU HANDICAP

    Mic - 18 Février 2018 - 14h45

    certains services publics ne présentent pas le logo de priorité pour les personnes handicapées, comment demander une priorité si celle-ci n'est pas formellement prévue (du moins visible). L'affichage des logos doit être vérifié et obligatoire dans tous les sites de l'espace public.

Retour en haut