La vie quotidienne

Quelles difficultés avez-vous eues pour vous déplacer au quotidien ?

Faites-nous part des freins et difficultés que vous avez rencontrés pour :

  • trouver des informations fiables ?
  • trouver le bon interlocuteur ?
  • effectuer vos démarches administratives ?
  • bénéficier de vos droits ?
  • changer de situation ?
  • engager un recours si vous n’aviez pas pu bénéficier de vos droits ?
  • tous autres éléments du parcours administratif (vos remarques et suggestions sont les bienvenues)

  • prise en charge de ma fille durant le trajet en bus

    Ingrid Pampanette - 20 Février 2018 - 23h13

    Il faut savoir qu'une prise en charge est proposée pour ma fille afin de se rendre du domicile à l'Institut médico-éducatif. C'est déjà un point positif certes. Mais par manque de moyens financiers, il n'y a que le chauffeur pour accompagner les 8 enfants présents dans le bus. Il faut savoir que ma fille fait des crises d’épilepsies quotidiennes et qu'elles se produisent parfois durant le transport ! Elle effectue un trajet d'une heure le matin et une heure le soir (en trajet direct domicile IME en voiture il faut 30 minutes). Par manque de moyen ils ont réduits le nombre de bus prenant en charge les enfants d'où des trajets plus longs pour les enfants. Il semblerait que je puisse faire une demande spécifique à la CPAM pour demander un véhicule uniquement pour ma fille mais il n'est pas garantit que ma demande aboutisse. Je suis fatiguée avant même de faire la démarche....

  • MES MODES DE TRANSPORTS

    Hélène♐ - 20 Février 2018 - 17h46

    Mon mode de transport privilégié depuis toujours sont le transports adaptés à la demande ADIPH95 puis remplacé par PAM95.
    Bien que les lignes de bus de l'agglomération de Cergy-Pontoise soient désormais accessibles aux PMR, j'ai toujours besoin d'un transporteur adapté pour me rendre dans un autre département de la région IDF (78; 92;75...)
    Mes déplacements médicaux et professionnels sont pris en charge, par contre mes déplacements pour des raisons personnelles (administratif; loisirs; autre...) restent ENTIEREMENT à ma charge.
    Un trajet aller retour jusqu'à Paris (soit entre 40/45kms) me coute 41€ (tarif PAM95)
    Pour les vacances d'été nous louons un véhicule TPMR suffisamment grand pour prendre mon fauteuil électrique ainsi que les bagages. C'est mon père qui conduit.
    En ce qui concerne l'achat d'une véhicule TPMR cela nous reviendrait à 30 k€.
    Et l'achat d'un véhicule TPMR avec conduite en fauteuil couterait environ 100 k€ (aménagement fait par Lenoir)
    Evidemment dans ces conditions ni moi ni mes parents avons les moyens financiers de faire ces achats très conséquents voire hors de prix. Ni par crédit ni par achat au comptant

  • quand les transports en commun ne sont pas adaptés...

    raphavenir - 20 Février 2018 - 17h34

    Notre ville, pourtant assez florissante et touristique, n'a pas pu adapter ses transports en commun (bus).
    Elle vient de proposer enfin une solution de transports à la demande pour les personnes en situation de handicap physique.
    Super idée, mais pour un jeune adulte pas vraiment la solution !
    Pas de transport le dimanche, et en semaine de 9h à 18h ( heure de retour effectué)...donc les sorties , ciné ou culturelles le soir impossible, pas de resto le soir non plus. Ni aller à une activité quelconque après les cours.
    De plus il faut réserver 24h à l'avance; pas d'invitation ou de courses de dernière minute...
    Comment avoir une vie sociale?

  • Accessibilité insuffisante

    meline - 20 Février 2018 - 17h07

    je suis en fauteuil roulant manuel
    En étant diminuée physiquement, il est absolument impossible de se déplacer seul en ville.
    dans ma ville sortir de chez moi est un casse tête
    je ne pas avoir d'autonomie seul car rien est adapté
    trottoir ect... ce qui fait que je doit être constamment accompagné malheureusement
    l'accessibilité est clairement insuffisante et ce partout en France :
    - trottoirs pas droits avec un léger angle qui change tout pour une personne en fauteuil, ou carrément trous, pavés, manque de bateau
    Les trottoirs sont tous excessivement penchés, les voitures sont garées sur les passages cloutés, il y a des poteaux de partout
    les trottoirs ne sont pas abaissés.
    je roule très souvent sur la route car il y a beaucoup d'obstacles sur les trottoirs (voitures, poteaux, publicité, terrasse des commerçants, manque de bateaux, etc...
    - pas assez d'infrastructures et commerces accessibles, dans ma ville le cabinet de mon médecin n'est même pas accessible il n'y a des marches
    - transports en commun peu accessibles
    - trop peu de places de stationnement réservées dans les centres ville
    - portes trop lourdes dans beaucoup d'établissements
    - toilettes soit disant accessibles dans beaucoup d'établissements étant en réalité tout juste assez grandes pour entrer le fauteuil et donc transfert ou demi tour impossible
    Il est souvent quasi impossible de rentrer dans un restaurant. A plusieurs reprises il a fallu qu'on porte le fauteuil.
    Même les nouveaux commerces ne sont pas accessibles.
    Je n'ai jamais pris le train ni le métro car j'ai lu des témoignages ou vu des reportages disant le parcours du combattant que cela était.
    je peux monter dans un bus sans mon fauteuil car mon état physique me le permet mais à condition de me tenir constamment à des barres et m'asseoir sur les sièges à l'avant


  • Se déplacer coute cher

    Marie-francoise Carpentier - 20 Février 2018 - 16h40

    Les musées sont gratuits pour les bénéficiaires de l'AAH, pourquoi ne pas faire autant pour les transports en communs? Cela contribuerait a rompre l'isolement des personnes en situation de handicap.

  • La vie quotidienne

    oltang - 20 Février 2018 - 11h41

    dans ma ville sortie de chez moi je ne pas avoir d'autonomie seul car rien est adapté trottoir extera ce qui fait que je doit être constamment accompagné malheureusement

    Aurélie aujaud

    Obligation de pièce à langer adapté pour les handicapés

    Ma fille atteinte du syndrome Pura. Elle est dépendante pour effectuer toutes les manipulations liés aux changes. Aujourd’hui, aucun espace n'est adapté à ses besoins. Lorsqu’elles sont présentes, les tables à langer sont standardisés. Pour effectuer un change je dois porter ma fille sur un espace trop exigu pour elle et ou sur du matériel non prévu a cet effet en espérant qu’il soit suffisamment résistant et ne pas céder sous son poids.

    Mon cas n’est pas isolés dans le monde du handicap et il est honteux qu'aujourd'hui nous ne puissions respecter l'intimité et l'intégrité de nos enfants, adolescent et adultes dépendants.

    • Pas d'accord 0 Pas d'accord

  • Accessibilité insuffisante

    Gwen29 - 20 Février 2018 - 01h49

    l'accessibilité est clairement insuffisante et ce partout en france :

    - trottoirs pas droits avec un léger angle qui change tout pour une personne en fauteuil, ou carrément trous, pavés, manque de bateau
    - pas assez d'infrastructures et commerces accessibles, dans une ville proche de chez moi, un commissariat n'est même pas accessible il n'y à que des marches
    - transports en commun peu accessibles et notamment à paris ou les transports manquent cruellement d'accessibilité
    - trop peu de places de stationnement réservées dans les centre ville
    - trop peu d'accessibilité pour les aveugles et sourds
    - portes trop lourdes dans beaucoup d'établissements
    - toilettes soit disant accessibles dans beaucoup d'établissements étant en réalité tout juste assez grand pour entrer le fauteuil et donc transfert ou demi tour impossible
    - les caisses prioritaires n'en sont pas vraiment, les incivilités étant nombreuses, chaque caissier(e) devrait être formé a l'accueil des personnes handicapées, faire passer les personnes prioritaires dont la priorité est visible et demander régulièrement si une personne handicapée invisible à besoin de la priorité puisque les personnes concernés n'osent souvent pas demander à cause des insultes de ceux qui ne les croieraient pas. il faudrait une caisses spécifiquement dédiées aux personnes prioritaires dans chaque supermarché

  • deplacements

    toune - 19 Février 2018 - 19h03

    La galère un peu partout et des surcouts toujours!!!!! pareil là il y aurait des emplois a créer pour accompagner dans les bus trains avions etc toutes les personnes qui en ont besoin afin de suppléer les aidants...Adapter tous les moyens de transports et la gratuite pour les accompagnateurs...

  • Sonorisation sur les quais de gares.

    Grisby - 19 Février 2018 - 17h22

    Bonjour,
    Je suis un Sourd moyen.
    Pour aller travailler à Paris, j'emprunte quotidiennement le RER et s'il y a un problème de circulation, Transilien.com diffuse des messages vocaux à l'intérieur des gares et sur les quais à l'attention des usagers. Comment on fait pour les comprendre lorsque l'on a un souci avec l'audition?
    Afin de pallier à ceci, CERTAINS RER sont pourvus d'un dispositif de messages écrits qui défilent. Parfait, mais pourquoi pas un généralisation de ce système. Et quand il fonctionne, il arrive que ce ne soit qu'à un créneau donné... A revoir...

  • Accessibilité web et information voyageur

    Thierry Jammes - 19 Février 2018 - 16h02

    Les sites internet des transports publics sont loin d'être accessible aux personnes aveugles.
    Savez-vous que nous n'avons pas droit à l'information sur un quais de transport où ne passe qu'une ligne ?? Aucune information adaptée s'il n'y a qu'une ligne, c'est discriminant !
    Il faudrait rendre obligatoire l'accessibilité des applications mobiles.

Retour en haut